Accueil > La Coinche > Les enchères à la belote coinchée et contrée

Les enchères à la belote coinchée et contrée

Comme pour la belote contrée, la difficulté principale de la Belote coinchée reste la compréhension mutuelle des partenaires de jeu lors des enchères. Mais elle fait également le charme du jeu, puisqu’elle demande une bonne complicité entre partenaires.

  1. Principes d’enchères et communication
  2. Stratégies d’enchères pour débuter
  3. Faire évoluer sa stratégie d’enchères

Principes d’enchères et communication

La phase des enchères est en effet le moment où chaque joueur peut :

  • suggérer des informations sur son jeu à son coéquipier via ses enchères
  • décoder les enchères de son partenaire.
  • interpréter celles des adversaires.

Le présent article ne traite que des deux premiers aspects. Le troisième nécessite plus d’expérience et de psychologie.

Pour rappel, les enchères à la belotte contrée et à la belotte coinchée sont strictement réglées, ce afin d’éviter que les informations ne soient échangées a volo, soit explicitement (« la parlante »), soit dans un code privé (« le morse »).
Précisément, il est possible soit de passer (« je passe ! »), soit d’annoncer un contrat par le score visé suivie de la couleur (« 90 coeur ! »). Sous certains variantes, il est également possible d’attendre (« j’attends »), ce qui donne la possibilité au joueur de faire une enchère au second de tour, ce qui apporte une nuance supplémentaire et donne plus d’importance aux enchères et à la part de réflexion durant celles-ci.
Sur les sites de belotte en ligne, il n’est pas possible d’attendre. Cependant passer n’empêche pas de s’exprimer lors d’un second tour. A noter également que si 4 joueurs de suite passent, les enchères sont closes.

Stratégies d’enchères pour débuter

Pour les débutants, il est généralement recommandé de suivre dans un premier temps une stratégie d’enchères classique, telle qu’exposée ci-dessous :

  • Passer : Le joueur n’a pas un jeu suffisant pour remporter 80 points ou surenchérir.
  • Attendre : Le joueur n’a pas un jeu suffisant pour remporter 80 points ou surenchérir, toutefois il dispose dans son jeu de plusieurs cartes maîtresses potentielles telles que des As et des valets.
  • Enchère à 80 : Il manque à l’annonceur un des deux atouts maîtres, à savoir le valet ou le neuf. Mais il est très bien servi en atout (deux ou trois autres) et sur les autres couleurs (As, 10 … Son partenaire pourra augmenter l’enchère s’il possède l’atout maître complémentaire à celui de l’annonceur (ce que recherche à la base l’annonceur), si cet atout n’est pas trop seul.
  • Enchère à 90 : L’annonceur a les deux atouts maîtres (le valet et le neuf) avec quelques intéressantes en plus. Par exemple un ou deux atouts supplémentaires et quelques cartes maîtresses.  Aussi, le partenaire pourra-t-il surenchérir s’il possède au moins un atout et quelques cartes maîtresses ou bien simplement 3 atouts ou plus.
  • Enchère à 100 : L’annonceur est maître à l’atout (valet, neuf, As) et possède au moins un as ou une coupe franche. Le rôle du partenaire sera alors de compléter les As. Ainsi, il lui est conseillé d’augmenter l’enchère de 10 points par As (sauf l’As d’atout), et ce, même s’il ne possède pas beaucoup d’atouts.

Monter systématiquement de 10 points avec As dans la main est une règle suivie par beaucoup de débutants. Or, il faut également considérer le reste de la main et la complémentarité avec son partenaire : si le joueur possède un dix seul (« tout nu ») ou bien s’il possède une longe avec son As (qui risque alors d’être coupé), la prudence est de mise.

Faire évoluer sa stratégie des enchères

Encore une fois, il ne s’agit là que de quelques principes simplifiés de jeu qu’il convient de complexifier et d’adapter au style et au niveau de votre coéquipier et de vos adversaires. Aussi convient-il de discuter des parties avec son partenaire, notamment en débriefant la logique des enchères réalisées sur telle ou telle levée.
Attention toutefois à ne pas trop privilégier les codes au détriment de la faisabilité des annonces… vous pourriez vous faire coincher !

Laissez un commentaire